Contacts

Address
Z.I.
Route Boeuferrant-Nord 16
1870 Monthey
Administration et usine d'incinération
Hotline:
0800 72 77 77 CHF 0.00/min.
Fax
024 472 82 02
Email
Website
No advertising material

Pictures

From
To

Additional Locations

Méthanisation et compostage
Phone
Fax
021 967 20 82
Email
Hotline:
CHF 0.00/min.
Secteur Conseils
Clients, offres de valorisation des matières
GastroVert Professionnel
Address
P.O. Box
1870 Monthey 1
No advertising material

SATOM SA

Fondée en 1972, et mise en service en 1976, SATOM SA est une société anonyme pour la valorisation de l'énergie contenue dans les déchets incinérables (sur son site de Monthey) et la méthanisation des déchets biodégradables (sur son site de Villeneuve).

De la consommation personnelle à la valorisation des déchets
Réintroduire un déchet dans le circuit économique permet d’utiliser moins de matières premières naturelles et est de ce fait plus écologique. Mais attention, seul un tri correct permet une bonne valorisation.

L’origine du tri
Notre économie est basée sur le fait que tout ce qui est acheté finira un jour ou l’autre sous forme de déchets. Ce terme désigne les choses dont on se défait et dont l’élimination était, jusqu’à aujourd’hui, commandée par l’intérêt public.
Au Moyen-Âge, les déchets étaient jetés dans la rue. L’hygiène était déplorable. La poubelle apparaît à la fin du XIXe siècle et les déchets collectés finissent en décharge. Dans les années 70, notre société prend conscience des risques liés aux déchets et développe leur incinération en vue de leur destruction. Progressivement, la collecte sélective se met en place. L’usine d’incinération se modernise et devient un acteur majeur de la valorisation car le déchet, autrefois uniquement détruit, se voit propulsé à la source de la production d’énergies renouvelables avec tri des métaux après traitement thermique.
Les plastiques, les bois pollués, les encombrants avec composants organiques subissent un traitement adéquat. Pour que ce système fonctionne, il est nécessaire que les déchets soient triés à la source.

Le tri à la source
Il doit se justifier par :
-       un recyclage avantageux permettant d’économiser l’utilisation de matières premières et l’énergie qu’il faudra pour créer de nouveaux objets (bouteilles en verre, papier non souillé, piles, PET, textiles en bon état)
-       une valorisation énergétique des déchets organiques et méthanisables propres pour la production de biogaz et de compost des préoccupations environnementales (déchets radioactifs et spéciaux tels que piles, mercure, etc.) prenant aussi en compte la logistique des transports nécessaires (énergie grise)
-       des considérations économiques, soit l’analyse des coûts.

Le parcours des déchets et leur mise en valeur

La colonne verte SATOM
filière biogaz et compost (compostage, compostière)
Sur le site SATOM de Villeneuve, repris en 2007, les déchets organiques propres sont transformés par méthanisation pour la production de
-       biogaz
-       énergie électrique verte
-       chaleur pour le chauffage à distance
-       engrais liquides ou composts
Si le tri à la source est correctement effectué, il est possible de fabriquer un compost de qualité. Les rejets liquides et les produits solides issus de la déshydratation servent d’engrais naturels se substituant aux engrais chimiques. Cela permet de boucler le cycle naturel pour un bilan neutre en CO2.

La colonne rouge SATOM
filière combustion et tri
A leur arrivée chez Satom, les ordures ménagères sont mises en fosse puis mélangées aux déchets encombrants broyés pour être enfin valorisées thermiquement. Les deux fours permettent de produire 90 tonnes de vapeur par heure, surchauffée à 400°C et à 50 bar de pression actionnant une turbine de 20 MW de puissance. D’une part, plus de 130 GWh de courant électrique sont produits annuellement, dont la moitié compte comme énergie renouvelable. D’autre part, la récupération de la chaleur des vapeurs détendues à la sortie de la turbine permet de réchauffer l’eau du Thermoréseau Satom desservant les communes de Monthey et de Collombey-Muraz, pour plus 5’500 logements.
La ferraille calcinée est réintroduite dans le circuit économique.
Depuis 2005, le site de Monthey récupère également les métaux non ferreux à la sortie des fours. En 2009, avec l’extraction à sec, Satom ouvre la porte à la récupération d’un liant minéral apte à remplacer le ciment dans certaines applications. Satom utilise des électro-filtres et une installation de dénitrification des fumées. Ce catalyseur, dans lequel les fumées réagissent avec de l’ammoniac, transforme les fumées en éléments naturels non polluants, à savoir de l’azote et de l’eau.

Autres filières pour réduire ses déchets
Certains déchets sont repris par les vendeurs, notamment ceux soumis à une taxe anticipée de recyclage (PET, alu, verre, appareils électriques et électroniques, piles et accumulateurs, etc.). Des associations caritatives ou votre entourage peuvent également être intéressés à la reprise de certains biens dont vous souhaitez vous séparer, comme les vieux textiles.

Mieux vaut renoncer au tri que mal le faire !

La valorisation des déchets contenus dans les ordures ménagères tels que les emballages en plastique, papier et carton souillés, vieux textiles, chaussures dégradées, déchets composites, litières de chat, sacs d’aspirateur, briques de jus de fruit ou de lait, capsules de café, sachets de thé, s’effectue à Monthey.
Bien que la technique mise en place rende possible la récupération après incinération de produits aussi divers que les métaux ferreux et non ferreux, le verre, la chaux vive et divers minéraux, il est important que le tri soit effectué de la manière la plus appropriée. Le verre ou les matières inertes (cailloux, verre plat, assiettes, porcelaine, etc.) sont rejetés tels quels par les fours d’incinération. Toutefois, leur collecte, leur transport, leur incinération et leur mise en décharge entraînent des frais inutiles pour la collectivité.
Les déchets organiques provenant de la biomasse (épluchures, fruits et légumes abîmés, restes de repas, tontes de gazon, feuilles, mauvaises herbes, branches, résidus d’élagage, tailles des haies bocagères, etc.) sont quant à eux traités à Villeneuve.
La qualité du tri pour ces produits est prépondérante. Si celle-ci n’est pas atteinte, il est nécessaire d’effectuer un tri manuel supplémentaire qui induit également de nombreux frais inutiles pour la collectivité. Ces refus finissent en usine d’incinération !
SATOM diffuse des informations, organise des visites et propose des activités ludiques pour que la gestion des déchets devienne un jeu d’enfant.

Acteur majeur de la gestion des déchets
Satom poursuit son programme de modernisation des installations et de diversification des activités depuis 1972. La modernisation des installations de Monthey et de Villeneuve, ainsi que ses projets de valorisation de sa source d’énergie équivalant à une énergie renouvelable, doivent permettre à Satom de demeurer à la pointe de la technologie en Suisse tout en maintenant des prix de traitement très avantageux. Satom souhaite mettre ses compétences à la disposition de ses 77 communes actionnaires pour une gestion cohérente et rationnelle des déchets. Elle a l’ambition de devenir la référence dans son domaine d’activité pour les citoyens, entreprises et autorités politiques.

Le conseil dans la gestion des déchets, développé pour les communes, entreprises et citoyens, s’articule sur les axes suivants :
-       Développement et gestion des supports de communication dans le périmètre SATOM
-       Aide aux communes à la gestion et à l’organisation de déchèteries
-       Développement de stations de transfert en partenariat avec les transporteurs
-       Développement des filières de gestion des déchets pour les communes
-       Valorisation des sous-produits comme les métaux et le compost
-       Aide aux communes dans l’établissement de cahiers des charges
-       Aide aux communes dans l’élaboration d’appels d’offres pour les transports
-       Coordination du tri à la source
-       Soutien aux communes dans la négociation de contrats
-       Animation et formation au tri dans les écoles
-       Echanges d’expériences et collaborations régionales
-       Base de données intercommunales
-       Statistiques et analyses (à la disposition des communes)

Liste des communes actionnaires :

Communes vaudoises
Aigle, Bex, Bourg-en-Lavaux, Blonay, Chardonne, Château-d'Oex, Chessel, Chexbres (ACPRS), Corbeyrier, Corcelles-le-Jorat, Corseaux, Corsier-sur-Vevey, Essertes, Forel-Lavaux, Gryon, Jongny, Jorat-Mézières, Leysin, Lavey-Morcles, La Tour-de-Peilz, Montreux, Noville, Ollon, Ormont-Dessous, Ormont-Dessus, Oron, Puidoux (ACPRS), Rennaz, Rivaz (ACPRS), Roche, Ropraz, Rossinière, Rougemont, St-Légier-La Chiésaz, St-Saphorin (ACPRS), Vevey, Veytaux, Villeneuve, Vulliens, Yvorne.

Communes valaisannes
Bagnes, Bourg-St-Pierre, Bovernier, Champéry, Charrat, Collombey-Muraz, Collonges, Dorénaz, Evionnaz, Finhaut, Fully, Isérables, Liddes, Martigny, Martigny-Combe, Massongex, Monthey, Orsières, Port-Valais, Riddes, Saillon, Salvan, Saxon, Sembrancher, St-Gingolph, St-Maurice, Trient, Troistorrents, Val-d'Illiez, Vernayaz, Vérossaz, Vionnaz, Vollèges, Vouvry.

 

Abfall 4.0, ASIC, BAFU, Biodégradable, Biomasse, Bioplastique, Boues d’épuration, CAD, CAR, Chauffage à distance, CLEANTECH ALPS, Combustible de substitution, Compost, CSR, Déchet 4.0, Déchets 4.0, Déchets de chantier, Déchets d’hôpitaux, Déchets hospitaliers, Déchets sauvages, Déchets urbains, Déchets spéciaux, Downcycling, Economie circulaire, Elimination, Emballages composites, Ferro Recycling, Fraction, IFAT, IGORA, Incinération, Inerte, INOBAT, Lavures, Littering, OFEV, OFEN, OMoD, Organisation Kommunale Infrastruktur OKI, Méthanisation, PET Recycling, Plastique, POLUTEC, PUSH, Recyclage, Restes d’aliments, Rifiuti 4.0, SDP, SENS, Service de proximité, Sharing economy, SLRS, Smart City, Step, SWICO, SWISSRECYCLING, TAR, TAS, Taxe au sac, TEA, Thermique, Thermoréseau, Thermorecyclage, Twin, UVTD, Valorisation, Valorisation matière, Valorisation thermique, VBSA, VETROSWISS, VSMR, Waste 4.0, Zéro déchet

Customer Feedback

What is your experience?
2 of 2 visitors would recommend SATOM SA to a friend.
(2 ratings)
Source: Swisscom Directories AG