Dr méd. Stauffacher Maurice

Psychiatrie et psychothérapie Psychiatrie et psychothérapieMédecinsHypnose médicaleSexologie
spéc. FMH psychiatrie psychothérapie
Adresse
Rue Centrale 5
1003 Lausanne
aussi Fax
021...Afficher le numéro 021 320 21 44
pas de publicité

Dr méd. Stauffacher Maurice

Comment me présenter, à vous qui me faites l'honneur de me consacrer quelques minutes de votre temps pour visiter mon site internet ?

Vous mes patients, mes amis, mes collègues, mes enfants et mes cinq petits-enfants aussi ;

Tout d’abord Cendrine enseignante et professeur de Yoga,  qui dès 1997 a fait de moi un jeune et heureux grand-père.

Bien sûr ma grande fille Ludmila, installée à Versoix comme psychiatre d'enfant.

Mon fils Maurice Werner, qui après son diplôme de médecin a entrepris la formation de psychiatre.

Et Guillaume, au Gymnase de la Cité, qui envisage de devenir médecin

 

Tout compte fait l’expérience personnelle d’une psychanalyse bien conduite représente la forme la plus aboutie du traitement de la souffrance psychologique et de différents troubles mentaux, on pourrait dire la Rolls des psychothérapies. Point n’est nécessaire d’entrer dans un témoignage personnel, car nul ne pourrait proposer un traitement analytique, s’il n’en avait fait l’expérience sur lui-même. 


La rencontre d’un psychanalyste aguerri représente une expérience unique et irremplaçable dans le cursus de formation d’un psychiatre et je ne saurais trop recommander cette expérience à mes jeunes collègues.  Cependant l’expérience psychanalytique nécessite un investissement considérable de temps et d’argent, l’indication médicale en est restreinte et nécessite un fonctionnement mental relativement développé et conservé. Avant d’apprendre à bien jouer la musique, il faut souvent réparer au préalable le piano ; raison pour laquelle nous proposons à nos patients toutes sortes de psychothérapies qui s’inspirent de la psychanalyse, mais que nous adaptons à chacun, à ses objectifs, à ses limitations, à ses disponibilités, à ses moyens financiers aussi. Très volontiers nous introduirons des séquences hypnotiques, des interventions de type systémique, voire des médicaments ou une incapacité de travail, pour soulager la souffrance plus rapidement.

 


L’objectif d’un travail analytique est simple. Depuis notre naissance, le destin de la conscience humaine consiste à nous connaître, à nous accommoder de notre personne. Autant devenir pour nous-même de bonne compagnie et savoir résoudre les conflits qui se présentent, faire des choix et par là-même découvrir le parfum inestimable de la liberté. Et les conflits abondent depuis notre enfance, en passant par la sexualité, les conflits de couples et professionnels. La première constatation de la psychanalyse en découle, à savoir que la base du psychisme est conflictuelle et mobilise nos ressources dans la frustration. La démarche analytique consistera à débusquer les différents aménagements, sous la forme de conflits intrapsychiques inconscients non résolus, que nous percevons comme tensions internes, inhibitions, angoisses, dépressions et qui renvoient à un passé réactualisé.

 

 

 

 

Source: Swisscom Directories SA